Il y a 35 ans, le 6 décembre 1986, en pleine grève générale contre le projet de réforme Devaquet, l’étudiant Malik Oussékine mourait sous les coups de policiers. Deux d’entre eux furent condamnés par la Cour d’assises de Paris  pour « coups et blessures ayant entraîné la mort sans intention de la donner ». Pour cette incrimination, la peine encourue peut atteindre 15 ans, et l’avocat général demandait cinq ans de prison dont trois fermes, ils furent condamnés à cinq ans pour l’an et deux ans de prison pour l’autre, et ce avec sursis, sanction bien symbolique. Chaque année une commémoration se déroule sur le lieu du supplice de Malik Oussékine, rue Monsieur le Prince. Notre association y est présente (ci-dessus le 6 décembre 2020), et en 2016, pour le 30e anniversaire, l’implication fut plus importante (voir notre communiqué et la photographie ci-dessous).

Le trentième anniversaire fut surtout l’occasion de réunir, sur l’initiative commune de l’AAUNEF, de la Cité des mémoires étudiantes et du Germe avec d’anciens du mouvement contre la réforme Devaquet, un comité d’organisation qui a préparé une demi-journée le 3 décembre 2016 sur la barge du CROUS de Paris intitulée « Il y a 30 ans « Devaquet si tu savais » un dossier documentaire  y fut distribué et l’évènement fut filmé. Il est maintenant monté et la vidéo de cette demi-journée est désormais disponible.  avec les interventions de Roger Barralis, Philippe Berthelot, Pascal Cherki, Olivier Crouillebois, Philippe Darriulat, Daniel Dhombres, Daniel Goldberg, Frédéric Hocquard, Patrice Leclerc, Jean-Philippe Legois, William Martinet, Céline Martinez, Olivier Meyer, Robi Morder, Sylvie Rémy, Manu Renon, Sylvie Scherer, Georges Terrier, Isabelle Thomas, Pascal Troadec, Sylvia Zappi. Ce fut un évènement utile, convivial, qui a permis à l’association de jouer son rôle mémoriel et intergénérationnel.

D’autres recherches et témoignages furent recueillis alors dans les journées archives et mémoires étudiantes de novembre 2016, ainsi que dans un atelier du congrès de l’UNEF en 2017. Plus récemment dans deux séminaires après  la soutenance de thèse d’Olivier Crouillebois, ou dans la journée « pour une histoire de l’UNEF (1971-2001), qui sont également disponibles en vidéo (voir le détail de toutes les vidéos).

15400471_525751740967044_94495893622079763_n

L’association le 6 décembre 2016