Association

About Association

This author has not yet filled in any details.
So far Association has created 5 blog entries.

Décès de Paul Bouchet, résistant, co-rédacteur de la charte de Grenoble

Paul BOUCHET, notre président d’honneur, résistant, co-rédacteur de la charte de Grenoble, s’est éteint dans la nuit du 25 mars.

Comme il aimait à le rappeler, il n’était pas un ancien combattant mais un vieux lutteur du syndicalisme étudiant, puis avocat des droits syndicaux, des droits de l’Homme, des droits des plus pauvres et au logement, sans omettre ses importants engagements internationaux à l’Union Internationale des Etudiants, contre les guerres coloniales, auprès des sans papiers.

Nous partageons le deuil de sa famille, de ses amis, de ses camarades, convaincus que nous sommes que le décès de Paul BOUCHET ne fait pas disparaitre ce qu’il appelait ses utopies, les raisons de lutter.

L’Association des Anciens de l’UNEF

Paul Bouchet

Étudiants étrangers : « “Bienvenue en France”, un dispositif au nom de contre-vérité, ne doit pas être mis en œuvre »

La philologue et philosophe Barbara Cassin, membre de l’Académie française, a publié dans Le Monde, du 17-18 mars 2019 une tribune contre l’augmentation des frais d’inscriptions pour les étudiants étrangers extracommunautaires. D’après elle, l’augmentation des droits d’inscription pour les étudiants étrangers hors Communauté européenne piétine nos valeurs et menace la francophonie.

Le texte intégral de cette tribune a été reproduit dans son intégralité sur Le Club de Mediapart : La juste dénonciation par Barbara Cassin du rejet des étudiants étrangers

L’UNEF en mai et juin 1968 : dossier de la journée du 19 mai 2018

Après la journée du 19 mai 2018 consacrée à l’UNEF en mai et juin 1968, l’association des anciens de l’UNEF met à disposition un dossier documentaire consacré au sujet. Préparé dans le cadre des 50 ans de mai 1968, ce dossier inclut une riche documentation composée d’articles de recherche et de documents d’époque. Il inclut également une partie des contributions partagées lors de cette journée.

Le document en PDF peut être librement consulté et téléchargé en suivant ce lien :
Dossier – UNEF en Mai et Juin 1968 – Journée du 19 mai 2018

Communiqué de l’AAUNEF sur les droits d’inscription pour les étudiants étrangers

AAUNEF_Logo_Small_CP

Paris, le 25 janvier 2019

COMMUNIQUÉ

Le gouvernement a décidé une augmentation conséquente des droits d’inscription pour les étudiants étrangers non communautaires. Comme l’essentiel de la communauté universitaire, comme l’UNEF et la plupart des organisations représentatives étudiantes, le conseil d’administration de l’Association des anciens de l’UNEF se prononce pour l’annulation d’une telle mesure

  • Qui va à l’encontre de la tradition d’accueil des universités françaises, du rayonnement de la France et de l’attractivité de ses établissements pour les étudiants du monde entier quelque soit leur fortune. Fermer nos portes aux plus démunis qui n’ont pourtant pas moins de talents que les autres, c’est s’éloigner d’une politique ambitieuse en faveur de la francophonie.
  • Qui va à l’encontre de la longue tradition internationaliste de l’UNEF et du mouvement étudiant français. L’UNEF a été une des principales fondatrices des internationales étudiantes, CIE en 1919, UIE en 1945; nous avons abrité dans nos locaux d’innombrables associations d’étudiants étrangers et entretenu des rapports suivis avec les étudiants venus notamment des pays colonisés ; nous avons bénéficié du soutien des étudiants étrangers et de leurs organisations, pour reconstruire nos universités en 1945, dans nos luttes pour les droits démocratiques des étudiants de France.
  • Qui diviserait, selon la nationalité des uns et des autres, le corps étudiant à l’encontre de nos combats pour l’égalité des droits et de la solidarité qui ont été notre boussole.

Le conseil d’administration de l’Association des anciens de l’UNEF

 

Version PDF – Communiqué de l’AAUNEF sur les droits d’inscription pour les étudiants étrangers

Dîner – débat : 22 février 2019

MOBILISATION, VIOLENCE ET RÉPRESSION :
Stratégie de mobilisation des jeunes, étudiants, lycéens et maintien de l’ordre

Vendredi 22 Février 2019 : 18H30 – 22H30
Cercle des universitaires – 3 rue Mabillon 75006 PARIS
(Métro 10 Mabillon ou Métro 4 Saint-germain-des-prés)

Inscription obligatoire : Inscription en ligne
Dîner : 20€ (Tarif étudiant : 10€)

Au cours des deux dernières années, beaucoup de mobilisations ont connu une tension forte entre les manifestants et les forces de l’ordre et des violences importantes particulièrement avec les jeunes (dont de nombreux étudiants et lycéens). Des exemples de situations choquantes ne cessent de se multiplier à l’image des lycéens de Mantes la Jolie, en ligne à genoux, pouvant évoquer des scènes datant de sombres années.
Alors que certains y voient du jamais vu répressif, d’autres comparent ces scènes aux mobilisations des années 1960 ou 1970. Ruptures ? Continuités ? Sommes-nous dans une redéfinition des rapports et de l’exercice de la violence légitime par l’État ? Il est certain que les nouvelles technologies et les nouveaux moyens de communication participent à renouveler les règles du jeu que ce soit du coté des manifestants ou des forces de police. Derrière la problématique des violences et de la répression il y a surtout la question du rapport à la mobilisation, à la politique et à l’État.

INTERVENANTS :

Jean-Marie GODARD – journaliste spécialiste des mouvements de jeunesse et des questions de maintien de l’ordre
Auteur de « Paroles de flics » et « La France qui gronde »

Lilâ LEBAS – ancienne Présidente de l’UNEF et responsable du service d’ordre en 2016

Robi MORDER, Historien du GERME

Ce débat sera animé par Marthe CORPET – AAUNEF

PROGRAMME :

18H30 : DEBAT

20H30 : DÎNER