Association

About Association

This author has not yet filled in any details.
So far Association has created 4 blog entries.

L’UNEF en mai-juin 1968 : appel à contributions et témoignages

L’Association des anciens de l’UNEF entend célébrer le cinquantenaire de mai 68.

Vous avez été membre de l’UNEF, responsable de corpo, d’AGE, ou au niveau national en mai et juin 1968. Votre témoignage est précieux, pour l’histoire, pour la transmission aux nouvelles générations.
Comment avez-vous vécu ces deux mois ? Comment votre AGE, votre corpo, l’UNEF s’est-elle inscrite dans ce mouvement et ses formes d’organisation ? Comment voyiez-vous l’action de l’UNEF depuis votre faculté, votre AGE, votre ville ? Quelles réflexions cela vous inspire t’il aujourd’hui ?

Vous pouvez nous écrire (en nous précisant votre situation, votre faculté en mai et juin 68) pour nous envoyer directement un texte, nous signaler que vous êtes disponibles pour un enregistrement, pour intervenir lors de notre journée du 19 mai 2018.

L’initiative portera sur les activités de l’UNEF, de ses structures et de ses militants, ainsi que sur ses relations avec les syndicats de salariés, pendant la période comprise entre le 1er mai et le 30 juin 1968. Un document préparatoire, servira de base à une journée que nous tiendrons avec le concours du Germe et de la Cité des mémoires étudiantes, le samedi 19 mai 2018.
Pour préparer cette journée, un document présentera des informations, éléments différant de la vulgate répandue au fil des années, par la presse et la quasi-totalité des auteurs de livres sur le sujet.

Après les présentations, la journée s’articulera autour de quatre questions impliquant les acteurs de l’époque, à la lumière de documents et de l’apport de chercheurs :
– Etat des lieux au 1er mai, présentation et informations sur le contexte : constats sur la situation politique générale internationale, française, universitaire, du mouvement étudiant, etc.
– L’UNEF, ses AGE et les nouvelles formes de mobilisation, en mai-juin 1968.
– L’UNEF et ses courants politiques.
– L’UNEF et les syndicats de salariés.

Une postface donnera une ouverture sur les conséquences politiques, sociales, universitaires, sociétales, etc. du mouvement.
Le travail effectué à cette occasion sera ensuite publié.

Pour nous contacter :
– Au siège, AANEF C/O MIE-labo 6 78 bis rue de Rennes 75006 PARIS
– Par courriel contact@aaunef.fr

Retrouvez également l’appel à contributions et témoignages en version PDF : Appel à témoignages 19 mai 2018

Conférence sur les étudiants et la guerre d’Algérie

Le MUCEM, Musée des civilisations et de la Méditerranée de Marseille a organisé une conférence à l’occasion de la la parution du livre de Dominique Wallon « Combats étudiants pour l’indépendance de l’Algérie. UNEF-UGEMA, 1955-1962 » (Casbah éditions, Alger, 2015 et L’Harmattan, Paris 2016). Cet ouvrage est issu à la fois d’un travail d’archives et de la mémoire de l’auteur. Il documente l’histoire de l’action syndicale des étudiants lors de cette période politique.

Les intervenants sont Dominique Wallon (ancien président de l’UNEF), Aissa Kadri (sociologue) et Robert Chapuis (ancien vice-président de l’UNEF).

L’association des anciens de l’UNEF à la commémoration de la manifestation du 11 novembre 1940

L’association des anciens de l’UNEF était présente, ce vendredi 11 novembre 2016, pour commémorer aux cotés de l’UNEF, la manifestation du 11 novembre 1940, un des premiers actes de résistance publique contre l’occupation. Cette manifestation avait rassemblé plusieurs milliers de lycéens et d’étudiants sur les Champs-Élysées et devant l’Arc de triomphe de l’Étoile en commémoration de l’armistice du 11 novembre 1918. Elle avait été durement réprimée par les forces d’occupation.

Pour approfondir, voir l’article d’Alain Monchablon dans Histoire et mémoires : La manifestation à l’étoile du 11 novembre 1940

Il y a 30 ans, « Devaquet, si tu savais ! »

En automne 1986, contre le projet de réforme Devaquet, une grève générale et des manifestations ont rassemblé des centaines de milliers d’étudiants et de lycéens. Initié par les militants de tous syndicats, organisé de manière démocratique en assemblées générales, coordinations, un mouvement étudiant gagnait pour la première fois depuis 1968 sur son objectif : le retrait du projet de réforme.

1986 a marqué l’histoire universitaire comme l’histoire politique de la France. Depuis plus aucun gouvernement n’a porté un projet global de sélection à l’entrée de l’université.

Ce mouvement a marqué une génération : pour des dizaines de milliers de jeunes ce fut le moment d’un engagement durable, poursuivi dans leurs professions, les associations, syndicats, partis, sous des formes diverses mais toujours au nom des valeurs d’égalité, de liberté, de démocratie et d’émancipation.

Ce fut aussi un moment de fraternité, les liens noués dans les AG, les manifestations, dans les nuits d’occupation ont souvent généré des amitiés nouvelles et durables. La mémoire de Malik Oussékine, frappé à mort par les forces de répression le 6 décembre 1986 fait partie de ce ciment.

1986 demeure toujours une référence dans les mouvements étudiants. 30 ans après, réunis à l’initiative de l’AAUNEF, de la Cité des mémoires étudiantes et du GERME nous aurons le plaisir de nous retrouver le 3 décembre 2016. Nous entendons évoquer l’histoire de ce mouvement et ouvrir une discussion avec les générations d’aujourd’hui.

 

14H-17H Débat

Avec comme grands témoins, les porte-paroles et membres de la coordination nationale étudiante et les présidents des deux UNEF de l’époque: David Assouline, Philippe Darriulat, Patrice Leclerc, Isabelle Thomas, Sylvia Zappi et d’autres actrices et acteurs de l’évènement, des chercheurs, des documents, extraits vidéo…

A partir de 17 h Pot convivial

LE SAMEDI 3 DECEMBRE 2016

à la Barge du CROUS

Port de la Gare Quai François Mauriac 75013 Paris. Métro : Quai de la
Gare, RER : Bibliothèque François Mitterrand

Inscription (jusqu’au 28 novembre ) :

Formulaire d’inscription

Renseignements et informations :
contact@aaunef.fr

Le Comité d’organisation.

L’après-midi a été préparée par un Comité d’organisation comprenant les trois associations AAUNEF, Cité des mémoires étudiantes et Germe avec des anciens de 1986, non-syndiqués ou de diverses sensibilités et courants de Paris et province : Philippe Berthelot, Philippe Campinchi, Amandine Escherich, Frédéric Genevée, David Huynh, Daniel Goldberg, Ioanna Kasapi. Jean-Philippe Legois, Didier Leschi, Malik Larabi, Céline Martinez, Robi Morder, Emmanuel Porte, David Rousset, Sylvie Scherer, Georges Terrier, Sylvia Zappi,